Laurent, citoyen âgé de 44 ans, harcelé et menacé par son père, subit depuis 17 ans les assauts répétés de son géniteur, déviant sexuel, lui-même protégé par le réseau occulte qu’il entretient. Laurent crie à l’aide pour lui, victime, et pour tous les citoyens, pour dévoiler les abus inacceptables d’influence et de pouvoir de cette loge.

Cette histoire émerge en 1985. Laurent a 8 ans et vit sur Orléans lorsque ses parents divorcent sans que Laurent ne comprenne pourquoi. Mais alors qu’il revoit de temps à autre son père, ce dernier, une nuit forcera Laurent à dormir avec lui et ferra extrêmement peur a Laurent, au point que celui-ci refusera ensuite de revoir son père. Malgré son jeune âge, Laurent venait de constater la raison probable pour laquelle sa mère était partie du foyer : elle voulait protéger son enfant de son mari… Pédophile !

Laurent vivra dès lors son enfance et adolescence avec sa mère et sera très proche de sa grand-mère paternelle, aimante et attentionnée… Au point que lorsque Laurent (alors âgé de 27 ans) perdra sa grand-mère, il apprendra devant notaire qu’elle l’a porté légataire universel. C’est à ce même moment que le père reviendra brusquement dans la vie de son fils. Mais ce ne sera pas un père qui reviendra dans la vie de Laurent : c’est un homme fou, un « diable » tel qu’il se désigne lui-même, qui lui crache alors à la figure « mon réseau, la couleur de mes gants, m’ouvre toutes les portes […] Je vais te tuer, tu vas te tuer, je vais te ruiner, je vais tout te prendre, tu n’es pas mon fils tu n’es qu’une merde »

Et ce père mettra rapidement ses menaces à exécution, portant plainte pour vol et escroquerie contre Laurent au sujet du patrimoine de la grand-mère décédée. Laurent sera totalement blanchi devant les évidentes affabulations. Mais l’œuvre « satanique » du père se poursuivra et se poursuit encore… Usant de son réseau maçonnique, lui-même influent dans les réseaux d’affaire, de banque et de justice, le père favorisera la « tuerie » de son fils : menaces et insultes, escroquerie sur la succession de la grand-mère, liquidation des entreprises de Laurent, procédures judiciaires, pénales, civiles et financières (35 procédures et 150 passages d’huissiers).

Les actions juridiques menées en réponse par Laurent seront confisquées par les pressions maçonniques : refus d’instruction par le parquet, classements…

Aujourd’hui, au-delà de son propre cas, Laurent se questionne et souhaite questionner les citoyens sur ces réseaux occultes qui semblent avoir un vrai pouvoir d’influence auprès de nos institutions, des juges et des magistrats, des banquiers… Comment ce père, pédophile toujours actif, parvient-il à être protégé par le Grand Orient de France et/ou par ses disciples et tous ces « frangins » !? Et alors qu’ils se revendiquent du siècle des Lumière, ces frères semblent bien piétiner cet affichage de valeurs humanistes en érigeant au-dessus une « solidarité », un communautarisme aveugle et sans limites…

Alors même que de nombreux évènements récents sont révélés grâce aux vidéos et que celles-ci permettent aux médias officiels et autres réseau sociaux de montrer les manquements, mensonges et autres trucages de la vérité, Laurent n’a pas d’autres images que celles qui défilent dans sa tête… Et même les preuves et éléments qu’il présente en justice sont ignorés par celle-ci et par l’administration.

Alors Laurent continue à crier SOS SOS SOS

Cette histoire, ce témoignage, vous raconte ma vie, la merde dans laquelle on nous a poussés. La merde que nous avons traversée et dans laquelle nous sommes encore. Cette histoire, elle existe grâce à mon Diable qui un jour m’a tout dit et ainsi, m’a sauvé la vie. Cette histoire pourrait sauver la vôtre, en tout cas c’est sûr, vous amener parfois à d’autres réflexions qui elles, pourraient vous sauver la vie. Moi je hurle je hurle dans tous les sens, en espérant sauver la mienne. Ce qui est sur en tout cas, c’est que cette histoire, cache certainement le pire. Le genre de chose qu’un citoyen n’a pas le droit de connaitre, savoir ou même penser …




 

Je vous propose de prendre connaissance de cette histoire gratuitement :

 

En lecture sur le site. Pour cela, il suffit de vous inscrire. Pas de paiement, pas de carte, 0€, juste une inscription. La lecture pourra alors se faire sur un délai de 60 jours et vous pourrez lire à tout moment. Il vous suffira de vous connecter.

S’inscrire…